16-05-24

Vernissage - Visa Art Exposition Collective 27 mai 17h à 19h / Visa Art Collective Exhibit May 27 from 5:00 to 7:00 PM

Exposition collective avec jury du 25 mai au 17 juillet 2016
au Centre d’arts visuels de Magog situé au 61, rue Merry Nord, Magog J1X 2E7.

Collective exhibit with a jury from May 25th to July 17th 2016
at the Visual Arts Centre in Magog situated at 61 Merry Street North, Magog J1X 2E7

2016 Visa Art - Theme Empreintes / Imprint
Pour sa 24e édition, Visa-Art invite les artistes à plancher sur le thème «Empreintes». Les auteurs pourront à leur tour s’en inspirer en dérivant des oeuvres qui leur seront soumises.

For its 24th edition, Visa-Art invites artists to exhibit on the theme Imprint.  Authors will also present their texts inspired by the artist's works.


Kate expose deux œuvres - Empreintes Furtives & Traces et Souvenirs
Je documente le quotidien… par la photographie, par écrit, en collectionnant des artefacts et par mélodies composées spontanément. Les traces que je crée m’accompagnent.
 
L’importance de les relier au monde des « affects » motive ma création. Ces deux œuvres font partie d’une recherche sur les traces et empreintes humaines résultant d’un jeu d’ombres et de lumière. J’existe aussi par ma propre trace dans l’ambivalence des ombres.
 
Je m’intéresse de façon active aux concepts de choses/objets, de mémoire et débris, de lieu/non-lieu/hétérotopie, de cartographie et de récit/espace, appliqués en art actuel.
 
English...
I document daily life... through photography, writing, the collecting of artefacts and melodies that I compose spontaneously.  These traces accompany my journey.
 
They are important aspects that move me in my creation. These two works are part of my research into human imprints, traces and footprints that result in a play between shadow and light. I exist because of the traces I leave between the ambivalent shadows.
 
I take an active interest in the concepts of things/objects, of memory and debris, of places/non-places/heterotopy, of cartography/spaces and the narrative, as applied in contemporary art.
 
 
Les non-lieux de l'éphémère...
Dis-toi souvent d’où suis-je venu;
qui suis-je; où vais-je;
où m’arrêterai-je?
Denis Diderot
 
Là où ne nous sommes que temporairement, où nous ne sommes que de passage. Dépasser le premier niveau.  Pousser l’expérience  jusqu’à y n’y être qu’une ombre. L’ombre non pas traitée comme le négatif de soi-même mais comme un participatif éphémère, de ce qui a été, de ce qui peut être imaginé.
 
L’ombre est anonyme mais elle est, malgré tout, partie prenante de l’éphémère.
 
Déambulation. Sensibilité.  Il y a de la poésie dans ces regards qui auraient pu n’avoir d’autre vie que celle de l’instant.
Mais l’instant a été capté. Le quotidien n’est plus banal. L’insolite a été saisi. Les jeux de l’imagination peuvent commencer.
 
C’est volontairement que l’artiste a choisi le téléphone portable comme outil de travail. Vouloir utiliser dans ces non-lieux l’outil de communication qui leur est le plus commun.
 
Dans cette démarche, le noir et blanc ajoute à la réflexion de l’artiste alors que les couleurs, le plus souvent, soulignent le fractionnement – tantôt celui d’un corps, tantôt celui du groupe. Ne pas connaître l’être qui passe. N’en apercevoir qu’un fragment. Ne pas préciser où on se trouve. Les non-lieux, dans une partie de leur essence.
(Texte ''Les non-lieux de l'éphémère'' écrit par Carole Melançon pour Kate Morrison)
 

































Déposé / Depositing ''Empreints Furtives''
photo : Carole Melançon






Déposé  / Depositing ''Traces Et Souvenirs''
photo : Carole Melançon